28.02.11

La fin

Une route de nuit, les phares qui éblouissent, Envie que ça crisse, que ça glisse. Un gros boum pour m'accompagner là D'où jamais personne ne reviendra.   Stop ! Stop ! Stop ! Clap de fin. On arrête tout, on remballe, on éteint. Envie que les choses s'arrêtent maintenant. Je n'ai plus la force de faire semblant.   Ni amour, ni culpabilité, ni peur, ni peine. Envie d'assécher mon corps, de vider mes veines. Quelle douceur que de ne plus faillir. Quel soulagement de ne plus ressentir.   Plus de mal, de... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27.02.11

Vivement demain, ça ira mieux

Quand je regarde ce que je suis en train de me préparer à manger, quand je sais que je vais en ingurgiter quelques bouchées, je me demande dans quel état ça sera dans mon estomac, pendant l'autopsie. J'imagine ce que le médecin légiste dira à mes parents et à mes proches : "Elle s'était plutôt bien alimentée, elle a mangé du porridge et une compote de pommes." Comme ça, tout le monde saura quel fut mon dernier repas. On pourra voir éventuellement les carrés de chocolat à peine mâchouillés, avec quelle sauce j'avais agrémenté mes... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07.11.10

Laisse-moi !

C'est toi qui m'a rejetée, c'est toi qui n'a plus voulu de moi, qui a voulu tout arrêter pour vivre autre chose, qui a tourné la page, qui a décidé que moi, mon fils, ma famille, ma vie, mes sentiments, mon amour n'étaient plus dignes de toi, juste dignes du néant. C'est toi qui a décidé qu'il fallait qu'on se désaime tout entier. Quand tu m'as quittée, je n'ai pas réalisé tout ce que ça impliquait et c'est encore le cas aujourd'hui. Mais j'ai par contre bien compris que ça voulait dire mettre de côté les sentiments que je... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 23:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04.11.10

Peur de l'amour ?

Je ne sais pas draguer, et pire encore : je ne sais pas me faire draguer. La période de rupture amoureuse permet de prendre du recul sur nos dysfonctionnements, sur la manière dont on gère nos relations avec le sexe aimé (et non "opposé" puisqu'heureusement, l'homosexualité est de plus en plus acceptée), de mieux cerner nos réactions vis-à-vis des comportements extérieurs.D'ailleurs, la cynique qui est en moi a envie de dire "Merci la rupture amoureuse. Grâce à toi, je prends du recul. Trop d'la boulette". Ainsi, que ce soit dans le... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 09:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03.11.10

Le serpent se mord la queue

Autant la semaine dernière, j'ai travaillé comme un forçat, autant cette semaine, je suis aussi productive qu'un bulbe d'oignon. J'ai une mission super importante qui doit être bouclée d'ici le 31 décembre, et je ne suis aucunement motivée.J'ai confiance. Je sais que ça reviendra tôt ou tard (et puis surtout avec le contrat prestataire qui se termine dans moins de 2 mois, j'ai pas franchement le choix), mais en attendant, je dois trouver des occupations sans pour autant passer ma vie sur le net. Je fais le tour de mes blogs et sites... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02.11.10

Il ne me quitte pas

Je me sens un peu comme un zombie, comme si je faisais les choses sans vraiment les désirer. Je bouge, je parle, je regarde les choses et les êtres autour de moi, je mange, je dors, je m'habille, je me maquille, je conduis, je ris, je fais des projets, je regarde mon fils grandir, je plaisante, je regarde la télé, je lis ou j'écoute la radio, je danse, je baise, je séduis, je fais des courses, je glande, je fais toutes ces choses du quotidien, je fais tout ce que les gens font, mais pas un seul instant, pas une seule seconde, je ne... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01.11.10

Ménagère de moins de 50 ans

Je faisais des courses ce midi quand je me suis rendue compte à quel point ce que j'avais dans mon panier était pathétique. Ces achats n'ont pour but que de me faire tenir quelques jours, et je les ai agrémentés de quelques extras qui me serviront sur le plus long terme. Analysons ensemble :- 1 sachet de gnocchis au fromage à poêler : vite fait et ça me donne la sensation de cuisiner un peu- 1 tablette de chocolat au lait aux amandes : va être engloutie en quelques heures, parce que j'ai besoin de me réfugier dans le chocolat quand... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 17:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
30.10.10

Prendre une grande respiration ...

Mon fils a passé une semaine de vacances chez mes parents qui habitent à 300 kilomètres de chez moi. Hier, dans la journée, j'ai envoyé à SMS à ma mère pour lui confirmer mes heures d'arrivée et de départ de chez eux puisque je devais venir le chercher. Quelques heures plus tard, sans réponse de ma génitrice, je l'ai appelée directement. Cette dernière est très peu douée avec tout ce qui est électronique et nouvelles technologies. J'en ai eu la confirmation quand elle a décroché sans s'en rendre compte et qu'elle a commenté mon SMS... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29.10.10

Ca fait du mal là où ça fait mal

Comme à peu près 85% des personnes de sexe féminin, je suis légèrement maso dans le cadre d'un chagrin d'amour (ceci est une estimation tout à fait personnelle).En pleine période de doutes, de remises en question, de perte de confiance en soi, de regrets, de remords, de douleur i tutti quanti, nous aimons, nous les femmes, nous torturer psychologiquement en écoutant les chansons qui nous rappellent l'être perdu (et toujours aimé, CQFD).A savoir que ne pouvons combiner la torture musicale à la torture cinématographique, littéraire,... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 10:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
28.10.10

Je, je suis libertine

Que les choses soient dites, je suis libertine (un peu comme Mylène Farmer au début des années 80).Certes, être libertine quand on est célibataire et fraîchement jetée par un homme, ça n'a pas le même relief - et le même goût - que lorsqu'on partage cela avec celui/celle qu'on aime.Si vous avez lu jusque là, c'est que quelque part, le libertinage vous intéresse, que vous le pratiquiez ou non.Chacun a son interprétation du libertinage. Selon le Larousse, être libertin, c'est celui/celle "qui mène une vie dissolue, qui est de mœurs... [Lire la suite]
Posté par charlievormelle à 10:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,