Présentation1

Voilà 5 ans et demi (j'aime toujours autant les demi-années) que je suis célibataire. Du moins de manière officielle.

Ce célibat a été ponctué de plusieurs relations amoureuses, ou sexuelles, ou les deux à la fois. Dans la catégorie des relations amoureuses, ces histoires n'ont pas duré pour différentes raisons. L'une d'entre elle est que je les ai sabotées. De manière inconsciente évidemment, mais même quand je m'apercevais que je dépassais les bornes, c'était plus fort que moi. Je n'arrivais pas à me contrôler.

De la jalousie, de la paranoïa, des coups de sang, des soupçons. Comment un homme attiré mais pas encore amoureux peut-il rester avec une nana qui lui en fait voir de toutes les couleurs ?

Les hommes avec qui j'ai commencé une relation amoureuse - deux en réalité depuis 5 ans - ont essayé de tenir la barre. Mais j'ai trop fait tanguer le bateau pour que ça tienne. Surtout qu'avec un simple attachement et sans sentiment amoureux, ça ne pouvait que prendre l'eau.

Depuis, j'ai voulu ré-essayer avec d'autres hommes, mais je n'en ai pas trouvé qui en vaille la peine.

Oui parce que le voilà mon problème aujourd'hui : je trouve tous les hommes fades, sans intérêt, tellement prévisibles. D'une très grande lâcheté et surtout minables. J'écris ces mots en essayant de me dire que j'exagère. Mais toutes les fois où j'en discute avec d'autres femmes, célibataires ou non, elles ont le même avis.

Est-ce l'expérience ? L'âge ? La société qui change ? Les hommes sont terriblement décevants. Et forcément, je n'ai pas envie de m'investir avec quelqu'un qui va me tirer vers le bas, même si ça n'est pas sa volonté.

Tout ce que j'ai aujourd'hui, j'y ai travaillé et ne l'ai obtenu que par ma propre volonté et mon propre travail. Je n'ai pas eu de parents qui m'ont donné d'argent. Je n'ai pas un ex-mari qui me verse une pension alimentaire ou de grand oncle qui m'a légué sa fortune. J'ai tout acquis sans l'aide de personne. Aussi bien mon confort matériel - qui se résume à un petit F3 et des sorties entre potes - que ma stabilité et mon ancrage. Alors, comme je disais hier, si un homme entre dans ma vie, faut que ça pulse, que ça jette, que ça crache le feu. Sinon, à quoi ça sert ?

Des coups d'un soir, j'en ai parfois. Et en ce moment, ça ne me dit trop rien. Je garde une forte libido mais même sexuellement, les hommes ne me satisfont plus vraiment. En fait, il me faut un mec qui a plus de couilles que moi. Un mec qui assumera totalement qui il est, sans passer par des mensonges, des cachoteries, qui me montrera que la vie aujourd'hui est géniale, fabuleuse. Et qu'elle sera encore un cran au-dessus avec lui. J'ai une vie 5 étoiles. Je ne veux pas descendre en gamme.

Ca, c'est la tête qui parle, la raison à laquelle je m'accroche. Et puis il y a le coeur qui, de temps en temps, a envie de palpiter fort. En ce moment, un homme semble me tourner autour. Comme je suis toujours aussi nulle en drague et qu'en plus je suis sauvage avec les hommes, je ne suis pas vraiment sûre de ce que j'avance.

En attendant, j'essaie de noyer la partie subie de ma solitude dans le boulot. Il paraît que l'amour arrive quand on s'y attend le moins.